Deux vaudois ont vécu sur place le vote catalan

Jeudi 21 décembre, la Catalogne a cessé de respirer des heures durant –les salariés avaient 4h de congé pour aller voter– alors que la population allait élire son nouveau parlement. Des régionales anticipées, qui suivent de près la déclaration unilatérale d’indépendance, vertement réprimée par Madrid.

Article paru dans 24 heures le 21 décembre 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *