Encadrement ou expulsion, les députés s’interrogent sur les jeunes migrants

Ce sont environ 120 mineurs non accompagnés (MNA) qui résident en ce moment dans les foyers de l’Établissement vaudois pour l’accueil des migrants (EVAM). Mais les éducateurs qui les encadrent ont-ils suffisamment de temps et de moyens pour s’occuper de ces jeunes requérants d’asile sans famille? Et pourrait-on les expulser de Suisse en cas de problème dans un foyer?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *