Lyria doit conserver la liaison par Vallorbe

Les explications de Lyria sur la suppression d’une liaison TGV Paris-Lausanne par Vallorbe n’ont convaincu ni le gouvernement vaudois, ni les députés. Mardi, ils ont voté à l’unanimité moins une abstention une résolution demandant à l’entreprise de revenir en arrière.

La résolution signée par le socialiste Nicolas Rochat Fernandez s’inquiète de la volonté de TGV Lyria de supprimer une des quatre liaisons Lausanne-Paris via Vallorbe et de la remplacer par une liaison via Genève. Son objectif: faire savoir à la société franco-suisse que le Grand Conseil s’y oppose et soutient les démarches du gouvernement vaudois demandant d’y renoncer.

Article du 5 février 2019 à retrouver sur le site de LFM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *