Donner envie aux communes de s’unir, mission ardue pour l’État

Les récentes fusions de communes dans le district de Morges – deux projets acceptés en novembre dernier – ne masquent pas une réalité: depuis cinq ans, le mouvement s’est grippé, a ralenti, et plusieurs unions ont queuté lors du vote populaire. L’État souhaite relancer la dynamique en modifiant le mécanisme de soutien aux communes qui souhaitent se marier. Cela passe nécessairement par une révision de la loi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *